Ccsud-dijonnais.fr

Blog Loi & High Tech

Comment choisir ses enceintes de monitoring ?

Les enceintes de monitoring sont des éléments indispensable lors de l'installation d'un studio.
Microphones, préamplis de qualité, compresseurs étonnants, etc. sont d'autres éléments qui permettent plus de "tweak" et seront certainement plus "fun" à choisir et à acheter. Pour posséder une bonne paire d'enceinte vous permettra de profiter d'une meilleur qualité d'écoute de vos mix et surtout si vous faites de la production, d'ajuster Lien 1 vos pistes.

Le choix de vos enceintes va influencer sur vos mixages, il est donc important de choisir convenablement ses enceintes de studio, surtout avec la présence de très nombreux choix possibles. Vous pouvez d'ailleurs trouver plus d'informations ici, là ou encore en vous renseignant sur ce profil, ou près de ce passionné de musique.

Les moniteurs se divisent en deux groupes, actif ou passif

Avant toute chose, pour déterminer votre choix, il est bon de connaître vos besoins. Avez vous besoin d'un moniteur actif ou d'une enceinte dis "passive". Les moniteurs passifs ne sont pas alimentés. Pour cela, vous avez besoin d'un amplificateur séparé pour les alimenter.
Les moniteurs actifs, par contre, ont des amplificateurs et des crossovers intégrés.
Quant à savoir ce qui est le mieux est subjectif. Les moniteurs actifs sont évidemment beaucoup plus pratiques parce que tout ce dont vous avez besoin pour en tirer un son est déjà à l'intérieur. Ils nécessitent également très peu de mise en place.
Les systèmes passifs impliquent en plus l'achat d'un ampli. Et assurez-vous que la puissance et les ohms correspondent. Ce qui les rend évidemment beaucoup plus compliquées.
Mais il y a deux avantages à utiliser des enceintes passives.
Tout d'abord, vous avez le choix de l'amplificateur à utiliser Lien 2 avec eux. Les moniteurs n'ont pas le même son lorsqu'ils sont alimentés par des amplificateurs Lien 4 différents. Avec les moniteurs passifs, vous pouvez mixer et adapter les amplificateurs jusqu'à ce Lien 5 que vous obteniez le meilleur son de vos moniteurs.
Deuxièmement, si votre moniteur Lien 8 ou votre amplificateur Lien 6 tombe en panne au milieu d'une session Lien 3 importante, vous n'avez besoin de remplacer qu'un seul des composants, pas les deux, ce qui est généralement beaucoup plus facile.
La majorité des enceintes de ce récapitulatif ne sont disponibles qu'en version active, donc pour la plupart, le choix est déjà fait Lien 7 pour vous. Pour ceux qui ne le sont pas, c'est à vous de choisir.

Pour en savoir plus sur les enceintes de monitoring, vous pouvez également suivre ces personnes qui sont très au jus de toutes les nouvelles technologies, sur cette page, ce lien, cette URL, ce profil, cet utilisateur, ce musicien, cet artiste.

Retrouvez aussi ces liens très intéressants.

Tous les moyens sont bons pour découvrir de nouveaux Lien 9 artistes mais aussi pour définir vos goûts musicaux, si vous souhaitez faire de la musique Lien 10 votre métier, il est alors important de s'inspirer de personnes talentueuses dans tous les styles de musique qu'il existe.

Comment remixer une musique avec fl studio ?

Pouvoir altérer l’harmonisation et la couleur d’une chanson, lui imprimer un thème particulier, voilà autant de choses que FL Studio vous permet de faire. Autrefois connu sous le nom de Fruity Loops, FL Studio fait partie des meilleurs logiciels de création et de mixage. Si vous l’avez téléchargé et installé, voici comment vous en servir pour remixer une musique.

Trouvez les pistes

Pour remixer une musique, il est préférable de choisir une chanson pour laquelle les pistes séparées sont déjà disponibles. De nombreuses plateformes proposent des morceaux de chansons sauvegardées dans des fichiers avec leurs pistes (voix, instruments, etc.).

Dès que vous avez la chanson et les pistes, faites-les jouer sur une bonne enceinte comme celles que vous verrez sur ce site. Importez-les ensuite sur l’espace de travail FL Studio sous le format wav.

Trouvez le BPM original

Le BPM (beat par minute) est une valeur qui permet de connaître le tempo d’une chanson. Si vous ne connaissez pas le BPM d’une chanson, il vous sera plus difficile de la remixer, à moins que vous soyez un expert. Au mieux, recherchez une chanson similaire et utilisez son BPM.

Vous pouvez également modifier le BPM de la chanson que vous voulez remixer, sauf qu’il va falloir, dans ce cas, éditer les pistes pour qu’elles correspondent au BPM que vous aurez choisi.

Téléchargez des échantillons de packs gratuits

Généralement, on se sert d’échantillons de remix assemblés par d’autres producteurs pour réaliser ses propres remix. Ils peuvent être téléchargés gratuitement sur Internet.

Dès que vous les téléchargez, importez-les à partir de FL Studio. Faites-les glisser dans la section « Patterns » de votre projet et c’est parti.

Commencez avec un temps ou une mélodie

Vous pouvez commencer par créer de simples percussions (grosse caisse ou caisse claire) pour ajouter un rythme à la chanson. N’hésitez pas à peaufiner vos percussions pour un meilleur rendu. Jouez si possible avec les volumes et le panoramique.

Si vous voulez plutôt ajouter une mélodie, veillez à ce que les notes et tonalités que vous utilisez soient en accord avec les pistes que vous utilisez. Ouvrez le rouleau de piano sur FL Studio pour jouer quelques notes. En appuyant sur Play, vous pourrez écouter le rendu afin de vous assurer de la qualité de la mélodie que vous avez ajoutée.

Ajoutez des boucles à des endroits précis

Les boucles donnent de la structure à la musique. Pour cela, créez des boucles de percussions ou de mélodies (des boucles de 4 ou en multiples de 4), puis enregistrez-les dans une liste. Vous pouvez par exemple créer des bruits de chants, des sons étranges, des charlestons, etc. que vous ajouterez à des endroits distincts pour créer l’effet désiré.

Utilisez les plugins VST pour parfaire le rendu, puis exportez

FL Studio propose une ribambelle de plugins VST intégrés grâce auxquels vous pourrez parfaire le rendu sonore de votre remix.

Ces plugins vous permettront, entre autres, de contrôler le volume et la puissance de chaque élément ajouté à la chanson afin que certains bruits ne soient pas trop agressifs ou trop peu audibles. Vous pourrez, par exemple, utiliser la réverbération, le contrôle panoramique, le délai, la pression, etc. Dès que vous avez fini, jouez l’ensemble dans votre enceinte et si vous êtes satisfait, exportez votre musique.

Quelle est la définition de la constitution ?

A la base de tous les Etats, il y a une constitution. Elle est l...

Qu'est-ce qu'un Etat de droit ?

L’Etat de droit est un système de gouvernance devenu commun à be...

Quelles sont les compétences d'une commune ?

Aujourd’hui, les communes sont des représentantes du pouvoir central à un niveau locale. Dans cette hiérarchisation, il lui arrive de remplir des mi...

Contact

Ccsud-dijonnais.fr - Mentions